Geox Janalee H Mocassins Femme Gris Lt Grey/Lt Silver 38 EU Mocassins Femme Gris Lt Grey/Lt Silver Geox Janalee H 38 EU iYTWI

SKU-44877-wdu95349
Geox Janalee H, Mocassins Femme, Gris (Lt Grey/Lt Silver), 38 EU
Geox Janalee H, Mocassins Femme, Gris (Lt Grey/Lt Silver), 38 EU
FR / €
France
Se connecter
adidas Ml574Rsbd Sneakers Basses Homme Rouge Rot Rot 395 EU 39.5 EU OptXDn
  • Suggestions de recherche
UNIQLO

Les résultats de ces évaluations doivent fournir des enseignements utiles: ainsi, par exemple, le résultat d’une évaluation portant sur une mesure concrète prise par l’Etat peut servir de point de repère au Conseil fédéral et au Parlement pour la poursuite de leurs activités législatives dans ce domaine 42 .

27 Concrètement, le gouvernement pourra par exemple proposer de s’appuyer sur une évaluation de l’efficacité pour proposer au Parlement d’adapter la législation et de modifier les actes législatifs de sa compétence. La loi sur les subventions institue un tel mécanisme:

Examen périodique – Le Conseil fédéral examine périodiquement, tous les six ans au moins, si les actes normatifs régissant les aides et les indemnités sont conformes aux principes du présent chapitre.

Le Conseil fédéral fait rapport au Parlement sur les conclusions de cet examen. S’il y a lieu, il propose la révision ou l’abrogation d’actes législatifs et il veille à assurer la modification ou l’abrogation d’ordonnances. () 43 .

28 Le principe d’efficacité, on le voit, s’inscrit dans une logique différente de celle des garanties de l’Etat de droit. Sur le , le principe d’efficacité complète ainsi utilement le principe de légalité lorsque ce dernier parvient à ses confins, c’est-à-dire dans un contexte où respecter la légalité pour elle-même ne permet que d’assurer une illusion de légitimité. Le principe d’efficacité devient dans cette hypothèse, au même titre que d’autres mécanismes 44 , un moyen de compenser le déficit de légitimation qui découle de la diminution de la densité normative. «régularitéefficacité» annonçait Jacques Chevallier Chaussures à bout ouvert à élastique u7QnqVBNV
. Charles-Albert Morand tempère toutefois la portée de ce changement en soulignant l’aspect précaire de la légitimation par l’efficacité:

La légitimation par l’efficacité est beaucoup plus fragile que celle traditionnelle, fondée sur le respect des principes de l’Etat de droit démocratique. Elle est plus difficile à établir, car elle nécessite de grands moyens matériels. Elle est toujours contestable, car aucune évaluation n’est capable de fournir des certitudes absolues. Elle est mouvante, car un changement de circonstances peut la remettre en question. L’évaluation législative ne jouit jamais du privilège de la force de chose jugée 46 .

29 Sur le , le principe de légalité s’inscrit de manière propice en contrepoids à une pensée purement orientée vers l’efficacité. L’activité étatique, et administrative en particulier, ne se réduit pas aux seuls impératifs managériaux. Là où la recherche d’efficacité échoue à garantir des services administratifs respectueux du fondement démocratique sur lequel l’Etat repose et léserait des valeurs constitutionnelles fondamentales, le principe d’efficacité doit être relativisé 47 . François Ost le rappelle:

il faut reconnaître que la légitimité d’une règle ne se mesure pas seulement à son effectivité, son efficacité ou son efficience. Qu’elle est aussi, et surtout dirions-nous, fonction de sa capacité à produire un équilibre entre justice et sécurité, dans le respect des formes légales, qui sont autant de garanties contre l’arbitraire 48 .

30 Pour le juge, le principe d’efficacité, découlant indirectement de l’art. 170 Cst., ne saurait être pondéré avec la même intensité que les différents principes de l’Etat de droit, puisqu’il n’a pas le statut de ces derniers, comme nous l’avons montré. En cas de conflit ouvert, la balance devra donc pencher du côté du principe de la légalité ou de l’intérêt public notamment. Le principe d’efficacité ne pourra s’inscrire dans ce contexte qu’en complément, en comblant les éventuelles failles de l’édifice. Il n’est cependant pas exclu que la loi puisse occasionnellement conférer au principe d’efficacité un poids particulier, en lui attribuant par exemple un caractère conditionnel au lieu de le considérer comme un principe particulier à prendre en considération lors d’une opération de balance des intérêts. La loi fédérale sur les subventions, précédemment évoquée, fournit un exemple dans lequel l’efficacité devient une condition d’octroi d’aides financières:

18 Toile de fond: l’IRSST a aboli quelques années auparavant son programme d’équipes associées pour privilégier un système d’évaluation projet par projet. 26 Ce sont des années d’effervescence en ce qui concerne l’organisation de congrès mondiaux en SST au sein desquels se multiplient les collaborations des ergonomes avec d’autres disciplines: 2 Congrès international sur le travail sur écrans de visualisation (1989), 23 Congrès mondial de médecine du travail (1990), 3e Congrès international PREMUS (1995; prévention des problèmes musculo-squelettiques). L’IRSST recrute un premier directeur pour son équipe «sécurité et ergonomie» qui soit un ergonome, Ilkka Kuorinka. 27 Ce dernier favorise cette ouverture vers l’extérieur. Il y a beaucoup d’échanges et l’expertise québécoise fait bonne figure. Cependant, les périodes de compressions vont frapper avec force le réseau universitaire. Le terme ergonomie se répand en marketing et la publicité en use à toutes les sauces. Même les casseaux à frites 28 deviennent ergonomiques.

19 Activités dominantes en ergonomie: la décennie débute avec le 26e congrès de la SELF (1990) à Montréal, une étape importante pour les ergonomes québécois. Le projet, soutenu très concrètement par l’IRSST, 29 est collectif et rassemble à peu près toute la profession. Il représente aussi un premier retour de balancier par rapport à la France en matière d’autonomie. Comme les ergonomes d’ici proviennent surtout de la filière française, leur objectif est de montrer au public québécois les multiples facettes de l’ergonomie et surtout le rôle central de l’analyse du travail. Ainsi, des ateliers d’analyse du travail sont organisés. Le congrès et ses deux jours d’ateliers accueilleront près de 450 personnes. Profitant du séjour de nombreux collègues français œuvrant en formation, une table ronde sur la formation est organisée à l’IRSST. Cinq ans plus tard, en 1995, c’est le 27 congrès annuel de l’ACE qui se tiendra à nouveau au Québec, mais pour la première fois à Québec, regroupant cette fois l’Université Laval et des ergonomes de cette région.

20 L’IRSST met en place un groupe de travail dont le mandat est de faire le point sur la problématique des troubles musculo-squelettiques associés au travail répétitif et qui mènera à la publication d’un ouvrage important dans le domaine. 30 Les efforts de diffusion sur l’ergonomie se traduisent aussi par la préparation de dossiers collectifs dont un numéro de vulgarisation sur l’ergonomie dans la revue Travail et santé en 1991 et un numéro thématique dans la revue Relations industrielles / Industrial Relations en 1995. Reebok R Crossfit Lifter Plus20 Chaussures de Sport Femme 40 EU q18Ia

21 La Fondation pour le développement et la promotion de l’ergonomie, une retombée directe du 26e congrès de la SELF, est mise en place en 1995. Son rôle est de financer les activités courantes de la section québécoise de l’ACE ainsi que les projets qui obtiennent son aval, les membres fondateurs voulant éviter la constitution de groupes parallèles. Elle sera pendant quelques années la principale source de financement des opérations courantes de l’ACE-Québec. Elle financera ainsi la mise en place de la version québécoise des Journées de la pratique tenues pour la première fois en 1999. Cette activité, inspirée des Journées de la pratique mises en place à Bordeaux Brooks Ravenna 6 M Chaussures de Course Homme Multicolore White/HR Red/Blk39 zbVI8oNVFx
en 1994 par François Daniellou convie d’abord et avant tout les praticiens; ce format deviendra ici comme en France le principal lieu de rencontre des praticiens en ergonomie, les congrès et conférences ayant des difficultés à répondre à leurs intérêts.

22 Pour ce qui est de la formation, la décennie commence avec une fermeture et une ouverture. L’Université de Montréal ferme son certificat en ergonomie alors que l’UQAM ouvre un DESS (diplôme d’études supérieures spécialisées) en intervention ergonomique en SST (1992) visant la formation de praticiens généralistes. 33 L’École Polytechnique ouvre un second DESS, en ergonomie du logiciel.

23 En 1996, dans le but de mieux coordonner les développements et points de vue, un groupe de travail interuniversitaire regroupant des professeurs en ergonomie de six institutions est formé. Un rapport de consensus est déposé auprès de la section québécoise de l’ACE sur la formation de base en ergonomie dans le réseau universitaire. À la même époque, l’ACE forme un comité sur la certification. Comme il existe peu de programmes structurés au Canada, la certification est un moyen d’assurer un contrôle minimum sur la formation des futurs ergonomes professionnels. Au Québec, les perspectives sont différentes dans la mesure où une première cohorte s’est déplacée à l’étranger pour acquérir une formation puis mettre en place, par la suite, des programmes de formation. Cependant, il faut tout de même concilier les intérêts du Québec et du ROC. 34 Plusieurs pays se sont déjà penchés sur la question et ont mis en place de tels systèmes. Partout le problème posé est le même: l’appropriation du titre d’ergonome s’amplifie alors que l’accès à des programmes de formation demeure restreint, voire inexistant dans plusieurs pays ou régions. Le comité sur la certification professionnelle dépose ainsi une proposition qui définit les exigences minimales en matière de contenu académique. L’ACE mettra formellement en place le Conseil canadien de certification des praticiens en ergonomie (CCCPE) en 1998. Son mandat sera de protéger les consommateurs de services en ergonomie, de protéger la réputation de l’ergonomie et d’améliorer la qualité de la profession.

24 Un groupe de travail est aussi formé en 1996 afin de jeter les bases d’un programme de doctorat interinstitutionnel en ergonomie. 35 Le projet a l’aval des diverses institutions. Un rapport est déposé aux instances de l’UQAM qui doit contacter ses vis-à-vis universitaires pour organiser une rencontre de coordination. L’UQAM vit alors des changements administratifs importants et ne donnera pas suite au projet.

25 Toile de fond: les compressions budgétaires des gouvernements au cours des années 90 ont affaibli le réseau universitaire. Le tissu industriel s’est profondément modifié, tant à ce qui a trait au type de travail qu’à son organisation. Le processus décisionnel en entreprise s’accélère et, dans un contexte de mondialisation, les décisions se prennent souvent bien loin. Les matériaux, les produits et les organisations changent continuellement, à un rythme que nous n’avons pas connu par le passé. Nous consommons tout, rapidement. Dans plusieurs milieux, on observe une dégradation des conditions de travail. Les problèmes de santé psychologiques au travail deviennent un enjeu majeur de santé. Les gestionnaires commencent à s’intéresser de plus près à la SST: de nouveaux partenaires apparaissent. Une chaire en gestion de la SST est mise en place à l’Université Laval.

Agrandir Original (jpeg, 40k)

Enovid du laboratoire Searle

La première pilule contraceptive approuvée par la FDA, en mai 1960 (photo de la collection du Smithsonian Institution, National Museum of American History). (Fig. 3)

5 Initialement, la pilule était distribuée dans une bouteille en verre de cent comprimés (Figure 3) avec des instructions indiquant, de façon à reproduire un cycle mensuel « normal », le nombre de comprimés à prendre et le nombre de jours sans comprimés. Marks (2001) note que dans les premières années de la pilule, il arrivait aux couples de placer les pilules sur un calendrier pour faciliter le comptage et qu’à Puerto Rico, des chapelets ont été offerts aux femmes « illettrées » comme aide pour le comptage. Le distributeur d’ (Figures 4, 5 et 6), basé sur le brevet déposé par Wagner pour son mécanisme d’administration de la pilule sur le marché en 1963. Celui-ci – de par son spécifique – participa à la stabilisation d’un cycle menstruel de 28 jours. Il est intéressant de noter que l’« appareil de coordination temporelle » (Akrich 1996) a été introduit dans la conception de la pilule après le lancement du médicament comme contraceptif et n’est pas intrinsèque à la pilule. L’épisode de saignement artificiel régulier a ensuite été davantage stabilisé par le biais d’une série de changements opérés par rapport au conditionnement et à la dispensation de la pilule. Ainsi furent ajoutés à l’objet pilule les sept (et parfois plus) pilules placebo, contenant souvent des vitamines ou des minéraux, qui occasionnent de « fausses » règles (Figure 7) 1 . L’étape suivante dans cette logique de reconditionnement de la pilule mènera, au cours des années 2000, au lancement sur le marché du régime dit « étendu ». Dans le cas de , la boîte contient des pilules pour un « cycle de 3 mois », soit 84 pilules roses actives et 7 pilules inactives (Figure 8). Ce que les médias internationaux ont présenté comme la « nouvelle » pilule n’est rien de plus que l’ancienne pilule dans un nouveau conditionnement 2 . Cet exemple illustre clairement la relation intime existant entre la forme donnée à un médicament et ses effets. Il existe de nombreux cas de ce phénomène. Akrich (1995) a démontré que la couleur et la forme données à un médicament hypertenseur (ex. : une capsule rouge ou une pilule blanche) produit des effets différents, telle qu’une réduction de l’hypertension artérielle cliniquement mesurable. Ceci révèle l’importance thérapeutique de la symbolique dans la biomédecine elle-même, chose qui, jusqu’à récemment, n’était reconnue que pour les systèmes médicaux traditionnels.

Agrandir Original (jpeg, 52k)

« L’emballage-cadran 21 » de Ortho-Novum (1963),

7 – présupposé qui a également guidé Jennifer Kilgore (Caen) dans sa lecture à la loupe d’un poème de Geoffrey Hill évoquant la déportation. Laure Himy (Caen) a poussé le paradoxe en s’appuyant sur Perec et Bober pour montrer que, la remémoration se fondant sur une rupture à soi-même, le témoignage sur le passé ne serait pas soluble dans l’imaginaire, mais devrait au contraire emprunter ses voies. Une idée stimulante, mais acrobatique: rejoignant la plupart des participants, le cinéaste Emmanuel Finkiel (venu présenter son beau film Voyages ) a vigoureusement plaidé pour que l’on évite de confondre fiction et documentaire. Du moins ces interventions à contre-courant signalent-elles combien sont floues les frontières entre témoignage et œuvre d’art: Denise Schropfer (Paris X) l’a confirmé, en décrivant le dispositif théâtral de Rwanda 94, qui intégrait sur scène la présence d’une rescapée du génocide; Anthony Fiant (Caen) s’est interrogé sur le rôle de la subjectivité de l’auteur dans les documentaires récents de Claude Lanzmann, Rithy Panh, Chantal Akerman et Frederick Wiseman; l’auscultation du cas Hervé Guibert a permis à Bruno Blanckeman de distinguer un régime «ordinaire» du témoignage, et un régime «littéraire» fondé sur une surdétermination de ses différentes composantes.

8 Enfin, la majorité des communications a souligné l’importance de la réception du témoignage, seule capable de statuer sur sa valeur esthétique, mais surtout seule à pouvoir le valider comme tel. François-Charles Gaudard a relu sous cet angle les faux témoignages sur Waterloo légués par Chateaubriand, Stendhal et Hugo. Il a ainsi ouvert la voie à Dominique Moncond’huy (Poitiers) et Michaël Rinn (Brest) qui, à propos d’évocations des camps allant d’Antelme à Kertész, ont particulièrement insisté sur la responsabilité éthique du lecteur lui-même. Dépositaire du témoignage, c’est à lui de devenir, au présent, témoin à son tour.

Notes

1 Pour plus de précisions, voir: http://www.unicaen.fr/mrsh/identites/temoignage/index.php . Cette rencontre était la troisième d’une série dont la quatrième devrait avoir lieu les 2 et 3 décembre 2004 à Poitiers, sous l’intitulé: «Crédibilité et vraisemblance du témoignage».

2 C’est à propos de témoignages sur la guerre civile du Guatemala que Marie-Louise Ollé a emprunté cette tripartition à Greimas.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Grégoire Leménager , ««Esthétique du témoignage»»,, 18|2004, 75-78.

Référence électronique

Grégoire Leménager , ««Esthétique du témoignage»», [En ligne], 18|2004 (2), mis en ligne le 24 juin 2008, consulté le 07 juillet 2018. URL: http://journals.openedition.org/labyrinthe/221; DOI: 10.4000/labyrinthe.221

Haut de page

Cet article est cité par

Haut de page

[email protected]

Cyphoma est un site de petites annonces gratuites en Martinique qui permet de vendre, acheter, échanger ou rencontrer à proximité…Les annonces sont gratuites et sans commission. Moins d'une minute suffit pour déposer une annonce . C'est simple et efficace. Cyphoma donne une nouvelle vie aux biens, permettant aux acheteurs et aux vendeurs de faire de bonnes affaires à la Martinique et dans toute les Antilles tout en ayant une démarche éco-responsable.

SEMILLA Escarpins femme xjH0y5a
| Audi occasion martinique | BMW occasion martinique | Golf occasion martinique | Clio occasion martinique | renault occasion martinique | citroen occasion martinique | peugeot occasion martinique | 4x4 d'occasion en martinique | véhicules d'occasion en guyane | véhicules d'occasion en martinique | Jeu PS | Petites annonces Martinique | Petites annonces Guadeloupe | Petites annonces Guyane | Immobilier Guadeloupe | Melluso Chaussures K90617 Mocassin Femme Noir Melluso soldes qQZsZi3NQ
| Immobilier Guyane | Voiture occasion Guadeloupe | Lowa Robin Gtx Qc chaussures randonnées enfants bleu vert 280 EU MsaznUO
| Voiture occasion Guyane | Emploi Guadeloupe | Emploi Martinique | Emploi Guyane | blada offre d emploi | Annonces Antilles | immobilier sxm | immobilier Fort de France | Petites annonces Martinique Facebook